9. Solutionnaires magiques

Lorsqu'un professeur donne un devoir, il sait qu'il doit faire également un autre document contenant les réponses. Il y a plusieurs façons de procéder :
  • Les questions sont dans un document et les réponses dans un autre. Le numéro de la question correspond au numéro de la réponse. Lorsqu'on ajoute une question ou qu'on en retire une, il faut s'assurer que les deux documents demeurent synchronisés.
  • On rédige les questions et les réponses dans un seul document. On en fait une copie et on efface les réponses, afin d'obtenir le document qui sera remis aux élèves.  Lorsqu'on ajoute une question ou qu'on en retire une, il faut modifier le document original et la copie ou modifier l'original, puis refaire une copie et procéder à l'effacement des réponses...
C'est beaucoup de travail! Trop en fait! Il existe une solution où on n'a qu'un seul document contenant les questions et les réponses. Lorsqu'on désire la version sans les réponses, on les fait disparaitre en quelques clics!
Il existe plusieurs variantes à la solution proposée, certaines dépendent du traitement texte. On désire faire disparaitre les réponses, mais en conservant l'espace occupé par les réponses pour que les élèves puissent écrire leurs propres réponses. Le truc de base fonctionne toutefois dans tous les logiciels : l'utilisation des styles :
  • On définit un style de caractères qu'on appelle Réponse. On choisit un style de caractères, car cela permet d'inclure une réponse au milieu d'un paragraphe. On ajuste ce style pour que les caractères soient de couleur (rouge, bleu, etc. selon vos préférences).
  • On marque de ce style toutes les réponses.
  • Juste avant de produire la version sans réponses, on modifie le style Réponse pour que les caractères soient blancs si le fond de la page est blanc. Ainsi, le contraste entre blanc et blanc étant très bas, les élèves ne pourront lire les réponses! 
Le texte en noir est la question et celui en bleu, la réponse.
 

On obtient ceci lorsqu'on modifie le style Réponse pour que les caractères deviennent blancs :
 

Ce truc ne fonctionne toutefois pas pour les images, les tableaux, etc. Il faut donc ajouter à ce truc.

LibreOffice

On peut insérer dans un cadre un tableau, une image, du texte. Le cadre se révèle très pratique pour placer un objet à l'endroit voulu sur une page. 
 Insertion d'un cadre.

insérer un cadre
 L'image est insérée dans le cadre.
image dans un cadre

Il offre une particularité que l'on peut exploiter pour qu'une image n'apparaisse pas dans la version du document qui ne doit que contenir les énoncés des problèmes à résoudre.
 Case Imprimer
Ne pas imprimer
Lorsque la propriété Imprimer n'est pas sélectionnée, le cadre n'apparaitra pas dans la version imprimée du document, qu'elle soit sur papier ou dans un PDF. Cette caractéristique des cadres permet de contourner les limitations du truc du style Réponse.

MS Word

Un des attributs du texte est le Texte masqué. Il s'agit de sélectionner le texte et d'activer cet attribut. Ensuite, on peut faire disparaitre le texte à l'affichage ou à l'impression. Si le bloc sélectionné contient des images ou des tableaux, ils disparaitront aussi.

Autres attributs

Les traitements de texte offrent plusieurs attributs de texte qui pourraient servir à bâtir des documents avec du texte qui devient invisible. Il y a un qui atteint nos objectifs, mais l'espace occupé par le texte disparait aussi avec le texte. Il faut donc explorer et choisir ceux qui font notre affaire!